dimanche 29 juin 2014

Amour universel, précision.

Une précision sur la notion "d’Amour universel".

S’il est entendu que la création est un acte d'amour, cette création dans son ensemble doit servir le projet d'amour divin. En ce sens, l’amour universel consiste à comprendre, puis à servir ce projet, en devenant un « serviteur pur », tel que le comprennent les maîtres soufis.

Aimer universellement, c’est aimer tout ce qui est aimable : c’est aimer Dieu dans toutes ses manifestations. Ce qui implique de reconnaître celles-ci en toute chose. Il ne s’agit donc pas d’aimer l’haïssable, lequel n’est autre que l’absence de Dieu dans les choses selon ce même enseignement des maîtres.

Libellés : , ,

3 commentaires:

À 8 novembre 2015 à 08:09 , Blogger Rêveuse Qui Marche a dit...

Intéressant, ce qui fait écho en moi à la Bible qui quasiment jamais ne dit d'aimer ses ennemis. Cependant, repense qu'il est bon d'accueillir, d'accepter le haïssable en Soi afin de le transmuter et de le retourner vers la Lumière!

A bientôt!

 
À 8 novembre 2015 à 08:10 , Blogger Rêveuse Qui Marche a dit...

je pense pas repense pardon, correction automatique!

 
À 9 novembre 2015 à 07:32 , Blogger Idrîs de Vos a dit...

Dans notre perspective, l'haïssable étant l'absence de Dieu, il n'est que pur néant. Il n'y a donc pas lieu de l'aimer. En revanche, il n'y a pas davantage de place pour la haine. Je distingue ainsi la haine de la réprobation constructive.
Au plaisir

 

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil