dimanche 13 janvier 2013

De l'essence divine

Le Sheikh Muhyî Al-Dîn Ibn 'Arabî déclare dans les Futuhât : « Il n’y a aucune divergence au sujet de l’impossibilité de l’épiphanie de l’Essence divine autrement qu’en des modalités de manifestation. C’est notre position est celle des gens de réalisation. » Le Sheikh ajoute :

            Du soleil flamboyant de la toute existence,
            N’apparaît que le disque au monde des esprits.
            Hors de modalités, la très divine Essence
            N’apparaît point à l’homme, en mourrait-il d’envie.
            Reçois sans en douter ces mots que je profère ;
            N’y vois nulle parole inepte et mensongère.
           
D’aucuns diront : Si votre conviction est qu’il est impossible que l’Essence divine s’épiphanise, alors sur quoi notre vision de Dieu pourrait-elle se porter ?

La réponse nous est donnée par le Sheikh au chapitre deux cent quatre-vingt-deux : « La vue se porte sur le voile de l’immensité qui se tient entre nous et le Vrai, exalté soit-Il. C’est ainsi qu’il faut comprendre les textes rapportés sur cette question. Car si ce voile était levé, l’Essence divine serait connue. Tous ceux qui prétendent connaître l’Essence du Vrai devront prendre conscience de leur erreur dans l’au-delà ; ils devront comprendre que la réalité est différente de ce qu’ils pensaient en ce monde, et alors « Il leur apparaîtra de la part de Dieu des faits qu’ils ne s’imaginaient pas. »"

Les Gemmes précieuses, Sha'rânî
http://www.tabernacledeslumieres.net/

Libellés : , , , ,

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

<< Accueil